Portugal

Portugal, terre de nombreuses opportunités

Le Portugal, tout comme l’Espagne, a été durement touché en 2009 lors de la Grande Récession. Mais depuis, le pays s’est réinventé et s’est remis sur les rails. Le Portugal est beaucoup plus qu’une simple destination touristique à la mode, avec sa gastronomie, son climat agréable, ses plages magnifiques et sa splendeur architecturale. Le tourisme était absolument en plein essor jusqu’au début de la pandémie. Cependant, cette année 2020 sera une année difficile, étant donné l’importance du tourisme et toute industrie connexe (secteurs de la restauration, de l’hébergement, des transports et des loisirs).

Lisbonne et Porto sont des villes cosmopolites, avec des cultures riches et diverses. Pourtant, on a toujours l’impression que la région est un joyau caché : l’histoire, l’art, la musique, etc. se montrent à la surface. Le Portugal se distingue ainsi des autres pays européens de par quelques aspects très particuliers.

En général, le Portugal est bien perçu en ce qui concerne les facteurs structurels clés tels que la qualité de vie et la stabilité sociale. L’attractivité des biens immobiliers, des infrastructures et de la main d’œuvre locale séduit les investisseurs du monde entier (principalement du Brésil, de la Chine, de l’Angola, des États-Unis, du Royaume-Uni et de l’Europe du Nord, en particulier de la France).

Cette attirance restera un grand atout dans « la nouvelle normalité » et une fois le cauchemar de la pandémie derrière nous, le Portugal continuera d’être une destination de prédilection pour les investisseurs étrangers (les IDE).
Le gouvernement portugais soutient fortement les industries de haute technologie et l’innovation avec le développement de l’éducation et des compétences, et la réduction des charges fiscales.

Le développement du secteur des TIC au cours des 5 dernières années a été très prometteur, grâce à une importante réserve de talents. Un vaste réservoir de talents qualifiés dotés de solides compétences numériques peut également constituer une solution à distance pour les postes vacants difficiles à pourvoir dans les entreprises d’Europe occidentale à la recherche de compétences en TIC.

Très similaire à l’Espagne, le Portugal se positionne de plus en plus non seulement comme une destination à visiter, mais également à vivre, à étudier et à investir. Cette tendance devrait s’accentuer compte tenu de l’arrivée progressive de télétravailleurs étrangers (surtout de l’UE) pour s’installer définitivement au Portugal.

Par conséquent, les secteurs de l’immobilier et de la construction sont les véritables moteurs de l’économie portugaise, alimentés par un grand nombre de résidents détenteurs de visas dorés en quête d’avantages fiscaux, et par un afflux de touristes encore plus important.

Le régime de visa d’or (permis de résidence doré) et le régime fiscal spécial pour les résidents non habituels, par exemple, ont attiré de nombreux nouveaux arrivants dans le pays, favorisant ainsi une demande croissante de nouveaux logements.

En fin de compte, le marché de l’immobilier portugais est encore bien plus abordable que dans d’autres pays d’Europe occidentale tels que le Royaume-Uni, la France, les Pays-Bas etc. : vous y trouverez un meilleur rapport qualité-prix, et bien que Lisbonne rattrape rapidement d’autres villes européennes comme Bruxelles ou Berlin, elle reste considérablement moins chère que Londres, Paris ou Amsterdam, et elle est probablement l’une des villes les plus attrayantes pour y vivre.

Lisbonne est aujourd’hui l’un des meilleurs endroits pour créer une nouvelle entreprise et son écosystème de start-up se développe à un rythme plus rapide que la moyenne européenne. Un nombre signifiant d’entreprises étrangères utilisent le Portugal comme un moyen plus pratique et abordable pour mettre en place leurs plateformes numériques. De la même manière, davantage de sociétés installent leurs centres technologiques sur le territoire portugais. (Les tarifs de développement sont très compétitifs par rapport au Royaume-Uni, au Benelux, à l’Allemagne, etc.)

Une enquête menée par PwC et l’Institut Urban Land auprès de 885 investisseurs et professionnels de l’immobilier et publiée dans son rapport sur les tendances émergentes démontre que la capitale portugaise est passée en première position du classement en 2019, tandis que l’année d’avant (2018) elle occupait encore la 11ème place.